Category Archives: Objets connectés

La mobilité électrique passe à la vitesse supérieure

Les statistiques de ventes de véhicules électriques dans le monde au premier semestre 2019 sont tombées. La hausse se poursuit largement confirmant le franc décollage de ce marché. Qui plus est, tout est en place (financement, modèles industriels, soutiens publics…) pour que cette tendance s’accentue dans les années à venir…

Nous vous proposons un rapide tour de piste avec 3 actualités sur ce sujet qui montrent comment peu à peu, l’électrique s’installe durablement dans nos quotidiens. 

Chine : l’eldorado de la mobilité électrique

Au total, 628 000 véhicules électriques se sont vendus en Chine durant les six premiers mois de 2019 – soit plus que dans tous les autres pays du monde confondus. La part de marché de l’électrique en Chine a ainsi progressé de 75%.

La Chine continue d’être, et de loin, l’eldorado de la mobilité électrique. En effet, depuis deux ans les ventes de véhicules électriques ont augmenté de 90%. Les 52% d’augmentation sur la dernière période sont à mettre en perspective d’un marché automobile global peu porteur, avec un recul de 12% des ventes automobile sur la même période. 

Il est à noter que le soutien par les autorités chinoises des véhicules électriques y est sûrement pour quelque chose. Au-delà des soutiens à l’achat le gouvernement a imposé à tous les constructeurs des quotas de ventes de véhicules électriques, sous peine de taxes. Cela semble booster le développement de modèle électrique spécifiquement pour le marché chinois.

Les ventes de voitures électriques en Europe sont en constante augmentation depuis quelques années : derrière la Chine… mais devant les États-Unis !

Le marché européen vient de passer les 400 000 immatriculations. La Norvège détient le plus grand nombre d’automobilistes électrique en Europe avec plus de 46 000 immatriculations en 2018. 

En France, 7 227 nouveaux véhicules électriques ont été immatriculés entre janvier et mai 2015 et plus de 50 000 quatre-roues électriques ont été enregistrés en 2015, pour 66,3 millions d’habitants.

Une première navette autonome au service de la sécurité alimentaire au Canada

Le Quartier de l’innovation de Montréal (Qi) et deux chercheurs du département d’Études urbaine de l’UQAM se sont réunis autour de la conception d’un projet unique de navette autonome sociale et alimentaire à Montréal. Les navettes autonomes sont des minibus guidés par une intelligence artificielle. Actuellement supervisés par un agent de bord, ces minibus pourraient se déplacer à terme sans assistance humaine directe. 

La navette autonome sociale et alimentaire sera implantée dans le quartier de la Petite Bourgogne à l’horizon 2020. Ce projet a initialement comme objectif d’apporter des pistes de solutions dans le domaine de la mobilité pour aider à résoudre des problématiques alimentaires qui est : l’accessibilité à la seule grande surface du quartier.

Le projet a débuté par une identification des sources d’alimentation, des besoins de mobilité et d’accès de certaines populations fragilisées ainsi que des contraintes technologiques et sociales. Cette démarche a permis de bonifier l’élaboration de parcours potentiels par l’ajout de l’offre communautaire.

L’objectif du projet est maintenant d’assurer à chacun l’accès à l’ensemble de l’offre alimentaire marchande et communautaire du quartier. Pour se faire, les équipes travaillent sur un parcours social qui permettrait aux habitants de « sécuriser » leur alimentation. Par “sécuriser”, la société entend faciliter l’accès à l’épicerie, l’accès au soutien social, culturel et matériel des structures communautaires.

Toyota fournisseur de solutions de mobilité pour les JO 2020

Dans une vidéo de 3 minutes, Toyota présente un peu plus de son partenariat avec les Jeux olympiques de Tokyo de 2020. On y retrouve différents concepts dont le fameux e-Palette présenté au CES de Las Vegas en 2018. Ce concept-car entièrement électrique incarne l’avenir des véhicules de services. Ce véhicule entièrement autonome transportera les athlètes, leurs équipes ainsi que les visiteurs lors de ces olympiades.

La taille de cet engin variera de 4 à 7 mètres et sera adaptable au gré des différents services proposés par les entreprises : restauration, livraison de colis, autopartage, commerce en ligne itinérant, chambre d’hôtel mobile. 

Source de l’article : 

https://www.ledevoir.com/opinion/idees/560213/une-premiere-navette-autonome-au-service-de-la-securite-alimentaire

https://les-smartgrids.fr/monde-vehicules-electriques-maturite-1-2/

https://www.auto-infos.fr/Toyota-fournisseur-de-solutions-de,12824

https://www.breezcar.com/actualites/article/voiture-electrique-les-points-de-charge-plus-nombreux-que-les-stations-services-0819

https://www.vendezvotrevoiture.fr/magazine/voitures-electriques-en-europe/

Hydrao : bilan des évolutions de consommations évaluées

image-article-hydraoLe 26 juillet dernier se terminait la deuxième campagne de bêta test d’Hydrao : le pommeau de douche écologique et design. La campagne, riche en interactions et en échange d’idées à mobiliser plus que jamais les Pulseurs qui ont joué le jeu en partageant leurs évolutions de consommations. Analysons ensemble les historiques de consommation de certains Pulseurs.

Plusieurs Pulseurs ont partagé leur historique sur 100 douches.

Analyser ses historiques de consommation sur le long terme est le meilleur moyen de faire des économies d’énergie et d’exploiter au maximum les capacités d’Hydrao. Plusieurs pulseurs ont ainsi partagé leur historique sur 100 douches, nous allons nous focaliser sur certaines de ces évolutions.

1er cas : La plus belle évolution de consommation.

Conso Fab91 gagnant 1

2ème cas : Disparité des profils au sein du même foyer.

Conso Kyler74

3ème cas : Une pédagogie du pommeau efficace.

conso gabinou

On constate que ces historiques nous aident d’une part à différencier les consommations selon les personnes au sein d’un même foyer. D’autre part on peut remarquer que la pédagogie du pommeau de douche fonctionne car la consommation a sensiblement baissé pour la grande majorité des Pulseurs ayant testé le pommeau.

2018 : les ventes d’objets connectés pour la maison explosent

smart-home-2769210_1280

Assistants domestiques vocaux, caméras connectés, thermostats connectés ou encore l’éclairage intelligent, les objets connectés pour la maison sont de plus en plus adoptés par les français. Voici le constat sans appel que l’on peut tirer des études sur les ventes d’objets connectés en France.

Les français sont résolument prêts à connecter leur logement. Les chiffres de l’institut spécialisé Gfk ne laissent pas place au doute. En 2017, les français ont dépensé 33% de plus qu’en 2016 dans les objets connectés pour la maison, ce qui représente 1,0066 milliards d’euros. Près des deux tiers de ces dépenses sont liés à l’achat d’objets connectés pour la maison, un vrai investissement de masse.
Cette tendance se vérifie au niveau mondial puisque selon le cabinet d’études IDC, le marché mondial des objets connectés augmentera de 26,8 % en 2018 par rapport à 2017.

Quels objets sont plébiscités par les utilisateurs ?

L’élément incontournable des objets connectés pour la maison est l’assistant vocal domestique. À la fois capable de contrôler les autres objets connectés, d’écouter de la musique ou encore de faire des recherches sur internet, l’assistant vocal est devenu l’élément indispensable de toutes les maisons connectés. Selon Adam Wright, analyste chez IDC, l’adoption de ces appareils “augmentent considérablement grâce aux campagnes marketing d’Amazon, Google et Apple « .

C’est effectivement une véritable guerre marketing que se livrent ces 3 géants du numérique qui participent logiquement à faire connaître les hauts parleurs intelligents de tous.

D’autres ventes d’objets sont également en grande expansion, celui notamment de la sécurité connectée avec en France une augmentation de 37 % en 2017.

Un moyen de réduire ses consommations d’énergie.

Mais les augmentations les plus importantes concernent la vente d’objets directement liés à notre consommation d’énergie. Toujours entre 2016 et 2017 selon Gfk, les ventes de thermostats intelligents augmentent de 76% alors que celles d’éclairages connectés affichent une progression de 126%. L’augmentation la plus vertigineuse concerne l’apparition d’un secteur quasi inconnu l’an passé : celui de la climatisation connectée qui atteint le chiffre de 402% d’augmentation.

Comment expliquer ce vif intérêt des consommateurs pour les objets connectés pour la maison ? Outre les campagnes de communication des grandes marques qui ont fait gonfler les ventes d’assistants vocaux, on constate deux tendances. D’une part la volonté d’améliorer la sécurité du logement et d’autre part de réduire la consommation énergétique.

Les objets connectés dont les chiffres de vente augmentent le plus vont d’abord permettre de faire des économies en offrant des moyens de contrôle de sa propre consommation d’énergie. Cela permet également de gagner du temps en automatisant les tâches chronophages.

Si vous souhaitez tout connaître des dernières innovations et peut-être pouvoir tester des objets connectés pour votre logement, n’hésitez pas à participer aux campagnes en cours sur https://www.edfpulseandyou.fr/

Sources de l’article :

https://www.objetconnecte.net/ventes-objets-connectes-maison/
https://www.lesnumeriques.com/assistant-domotique/objets-connectes-pres-600-millions-appareils-vendus-en-2018-n75481.html

Des étudiants de Montpellier expérimentent gratuitement l’habitat connecté

pano
Reconstitution 3D de l’appartement intelligent du projet HUT. CNRS, le journal.

Depuis le mardi 26 juin 2018, des appartements entièrement connectés ont été inaugurés à Montpellier pour accueillir des étudiants pour la rentrée prochaine. Le comportement des étudiants volontaires seront étudiés par 12 laboratoires du CNRS et l’université de Montpellier qui financent ce projet.

À première vue, cet appartement n’a rien de plus qu’un logement ordinaire. Un appartement parfait pour des étudiants en collocation avec une grande pièce à vivre dotée d’une cuisine équipée, quatre chambres, des toilettes et une salle de bain. Pourtant, toutes les pièces sont truffées de capteurs, positionnés sous le plancher, dans les portes des placards où des caméras sont aussi positionnées pour surveiller les stocks des habitants. Les capteurs vont enregistrer les déplacements des personnes d’une pièce à l’autre.

 

À la rentrée universitaire 2018, deux étudiants volontaires seront sélectionnés par les organisateurs du projet pour habiter gratuitement dans ce logement du futur. En échange de la gratuité du logement, les étudiants acceptent d’être filmés et analysés quotidiennement. Ils doivent répondre à des questions chaque jour et des serveurs installés dans l’appartement stockent toutes leurs données personnelles. Ces données sont ensuite envoyées et étudiées aux laboratoires de la maison des sciences de l’Homme.

Un projet scientifique interdisciplinaire

Cette expérience n’a pas d’objectifs marketing ou publicitaires mais bien des objectifs scientifiques pour les chercheurs du CNRS de Montpellier. Pour évaluer quotidiennement les comportements des étudiants “cobayes” et leurs usages de la connexion, les chercheurs ont inauguré le mardi 26 juin, le HUman home projecT (HUT). Ce dispositif est un observatoire du logement connecté créé en partenariat avec des entreprises et la métropole de Montpellier.
Les acteurs engagés sont nombreux : des ingénieurs en électronique, des architectes, des spécialistes du mouvement, des juristes, des linguistes ou encore des psychologues ; cette expérience nécessite un vrai travail interdisciplinaire. Ce sont au total 12 laboratoires de recherches qui sont impliqués dans l’expérience, avec comme objectif de “replacer l’humain au centre de la réflexion” selon Alain Foucaran, directeur de l’IES (l’institut d’électronique et des systèmes).

Une Intrusion dans la vie privée ?

L’enjeu le plus important est l’étude des usages et du seuil de tolérance à l’intrusion dans la vie privée. Les chercheurs vont essayer d’observer à quel point les étudiants vont pouvoir supporter l’hyperconnexion et accepter l’intrusion dans leur vie privée. C’est un point sur lesquels les étudiants peuvent être réticents avant de vouloir participer.

Cette expérience est pour cela très encadrée juridiquement. Les organisateurs ont dû faire une demande d’autorisation auprès de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) et leur expérience est surveillée par un comité d’éthique. Les premières réunions avec ces entités ont conduit à la création d’un “bouton d’arrêt d’urgence” dans l’appartement. Il est à disposition des résidents s’ils souhaitent faire une pause et déconnecter. L’usage de ce bouton représente même une “information précieuse” selon Déborah Nourrit, chercheuse en psychologie expérimentale au CNRS. En effet, le moment où ils l’utilisent et la durée de déconnexion seront des éléments importants pour comprendre à quel point ils peuvent supporter l’hyperconnexion.
Pour s’assurer du bon déroulement de l’expérience, les étudiants doivent signer en plus de leur bail de location classique un “diagnostic de données”. Ce document détaille d’usage de ce qui sera fait de leurs informations personnelles stockées et analysées. Ces données ne seront évidemment pas transmises ni utilisés hors du cadre de l’expérience. Les étudiants sont également libres de mettre un terme à l’expérience à tout moment en résiliant le bail.

L’annonce de l’expérience a été accueillie plutôt favorablement par les étudiants de la faculté de Montpellier, 64% des étudiants consultés ont déclaré être intéressés par l’expérience.

Sources de l’article :
https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/06/26/a-montpellier-des-etudiants-cobayes-pour-tester-les-limites-de-l-habitat-connecte_5321481_4408996.html
https://lejournal.cnrs.fr/articles/recherche-appartement-du-futur

Toute l’équipe HOMNI vous dit MERCI !

Du 19 mars au 19 juin dernier avait lieu le test de la solution Homni de Terraillon. Homni permet d’améliorer la qualité du sommeil grâce à des programmes d’endormissement et de réveil définis scientifiquement. Le capteur de sommeil qui était fourni aux testeurs permet de retrouver l’ensemble des données de la nuit (score et temps de sommeil, cycles de sommeil, mouvements corporels…) dans une application.

5a9ec16759916

Le test est maintenant terminé ! Les 70 testeurs qui avaient été sélectionnés ont partagé pendant plusieurs mois leurs retours d’expérience, leurs appréciations du produit et des fonctionnalités de l’application. Plus de 1 600 feedbacks ont ainsi été récoltés sur les différentes catégories :

image6-2

Nous avons sollicité les équipes Homni pour leur demander en quoi la campagne leur a été utile, et ce qu’ils ont appris. Voici leurs réponses.

EDF Pulse & You : Comment avez-vous apprécié ce projet ? Qu’est-ce qui vous a semblé particulièrement intéressant ?
Homni : Nous avons particulièrement apprécié l’implication des Pulseurs et avons constaté de nombreux échanges et interactions entre eux pour partager leurs expériences Nous avons eu le sentiment qu’un réel lien se créait au sein de la communauté !

Qu’avez-vous appris par rapport aux retours des Pulseurs ? Quelles évolutions ont pu être mises en place ?
Nous avons rapidement amélioré certaines fonctionnalités du produit grâce à des remontées des Pulseurs, comme le fait de pouvoir éteindre complètement l’écran d’Homni pendant la nuit. Nous proposons également désormais de nouvelles fonctionnalités via l’application afin de mieux comprendre les évènements de la nuit et améliorer son sommeil grâce à des conseils adaptés.
Par ailleurs, l’équipe Recherche & Développement de Terraillon continue à travailler à court terme sur des améliorations de l’application et du produit, et à plus long terme sur de nouveaux développements et des fonctionnalités complémentaires.

En quoi la co-innovation est importante pour améliorer vos produits et services ?
La co-innovation est une 1ère expérience enrichissante pour Terraillon. L’objectif de ce partage était de mettre le consommateur final au coeur du développement d’Homni, nouveau produit qui représente un enjeu stratégique pour Terraillon

Quel message aimeriez-vous partager avec les Pulseurs qui ont participé à ce test ?
un grand merci pour la richesse des échanges et les retours d’expérience qui nous ont été (et sont encore) forts utiles ! Merci également d’avoir partagé leurs nuits avec nous 🙂

image4

Coupe du monde 2018 : l’innovation technologique déjà championne

gopourarticleLa coupe du monde de football 2018 est lancée depuis le 14 juin en Russie. Cette 21e édition est l’occasion de présenter et mettre en place plusieurs innovations technologique sur les terrains, dans les stades et aux abords mais également pour les téléspectateurs à domicile.

La Russie choisie la sécurité connectée.

Tous les 4 ans, la coupe du monde est le centre d’attention de la planète. Ce sont en effet des milliards de téléspectateurs qui attendent cette compétition avec impatience et se rassemblent dans les stades et derrière le petit écran. C’est un véritable coup de projecteur sur le pays organisateur qui a ici une occasion unique de briller, sur le terrain footballistique mais aussi technologique, et notamment en matière d’innovation et de sécurité. Ainsi  en Russie cette année, des drones circuleront aux abords des stades pendant les matchs et seuls les supporters munis de la carte “ID FAN” pourront avoir un accès à la zone sécurisée autour des stades.

Des innovations technologiques au coeur du stade

La FIFA, (Fédération Internationale de Football Association) qui organise cette coupe du monde a décidé pour la première fois de mettre en place le système d’arbitrage vidéo pendant les matchs. Des arbitres en coulisse visionnent le fait de jeu lorsqu’un incident se produit pour informer l’arbitre qui devra prendre la décision finale. Cela s’ajoute à une autre innovation mise en place lors du dernier mondial, la “goal line technology”, un dispositif numérique qui à l’aide d’une puce implantée dans le ballon et des caméras situées le long de la ligne de but, va permettre de confirmer dans certains cas litigieux, si le ballon a dépassé la ligne du but ou non.

Des innovations pour les supporters à domicile

Les innovations technologiques ont également été pensées pour le supporter qui regarde de chez lui la compétition. Grâce aux plateformes Oculus go et Samsung VR, les fans possédant un casque de réalité virtuelle pourront regarder le match dans un stade simulé; c’est alors toute la coupe du monde qui s’invite dans votre salon.

Deux éléments sont par ailleurs indispensables pour un moment foot réussi : la pizza et la bière. Des entreprises ont donc porté leurs efforts sur des innovations qui rendent l’expérience  du supporter “de canapé” toujours plus riche.
Pizza Hut, la chaîne de restauration spécialisée dans la livraison de pizzas a crée et commercialisée aux Etats-Unis 100 chaussures bien singulière : les Pie Tops II.

pizza

Cette édition limitée permet de commander des pizzas dans le restaurant Pizza Hut le plus proche en appuyant simplement sur le bouton de la languette.

Pour accompagner sa pizza, le supporter peut se faire apporter une bière par le robot nommé Spotmini, le robot quadrupède domestique. Ce robot de maison fabriqué par Boston Dynamics est capable de se repérer dans un lieu, de monter des marches, passer des obstacles et se relever soi-même. Il sait également ranger un lave-vaisselle et même apporter une canette de bière.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=126&v=tf7IEVTDjng

Ces innovations ne se sont pas encore commercialisées à grande échelle mais offrent plus un coup de projecteur évident à leurs fabricants. Gadgets ou pas, elles permettent au sport et au confort d’avancer vers toujours plus de plaisirs et de services !

Sources de l’article :

https://fr.fifa.com/about-fifa/news/y=2017/m=10/news=fifa-at-the-forefront-of-broadcast-technology-2916003-2916333.html
https://www.journaldugeek.com/2018/03/06/pizza-hut-concoit-baskets-connectees-commandent-pizzas/

Le quotidien dans votre maison connectée

image4la Smart home (maison intelligente), qui a longtemps été imaginée dans le cinéma de science-fiction prend aujourd’hui forme dans la réalité. Grâce au développement des nouvelles technologies, la domotique s’est développée à un tel point que le quotidien d’une personne dans sa maison pourrait ressembler à un film. Voici ce que pourrait être votre quotidien dans une maison connectée.

7h30 : votre réveil sonne dans votre maison, vous consultez immédiatement votre contrôleur de sommeil qui fera le bilan de votre nuit, (endormissement, phases de sommeil rythme respiratoire). Toute votre journée, c’est votre montre connectée qui prend le relais pour surveiller votre santé en prenant votre rythme cardiaque.

7h31 : À peine levé(e) du lit, la première chose qu’il vous faut est votre café. L’application de votre cafetière Réveil Café ou de votre bouilloire Smarter lance le café ou la bouilloire dès votre réveil pour ne pas vous faire patienter.

7h35 : pendant que votre café se prépare, vous filez à la douche. Votre pommeau connecté Hydrao analyse alors votre douche et tentera d’optimiser votre consommation d’eau.

7h44 : une fois sorti(e) de la douche vous foncez déguster votre café en préparant votre petit-déjeuner. Pour cela votre frigo Family Hub vous permet de savoir ce que vous avez précédemment mangé afin de surveiller votre alimentation. Il prend également des photos des aliments encore disponibles pour vous tenir au courant de ce qu’il y a encore dans votre frigo.

8h03 : tandis que vous vous habillez, après avoir englouti votre petit-déjeuner, votre miroir Miliboo vous donne le bulletin météo du jour, ainsi que votre horoscope ou encore les dernières actualités.

8h20 : vous quittez ensuite votre maison ou votre appartement que vous sécurisé(e) d’un pouce grâce à votre serrure connectée.

Toute la journée, votre caméra Home vous permet par le biais de votre smartphone de jeter un oeil à distance sur votre maison et de vous informer sur la qualité de l’air. Vous quittez votre bureau en fin de journée, à l’approche de votre maison, votre thermostat connecté détecte votre arrivée grâce à votre géolocalisation pour augmenter le chauffage de votre maison qui était abaissé pendant votre absence afin d’économiser votre énergie.

19h07 : vous arrivez fatigué à votre domicile, votre lecteur de musique connecté déclenche automatiquement la musique selon vos goûts et l’horaire de la journée pour vous détendre. Une fois installé dans votre canapé, vous gérez sans un mouvement avec le son de votre voix tous vos objets et appareils connectés dans votre maison grâce à votre Google Home.

19h30 : l’heure du dîner approche, transmettez par bluetooth la recette à votre robot cuisinier pour qu’il cuisine à votre place.

22h30 : votre brosse à dents DiamondClean Smart vous transmet par Bluetooth un rapport sur votre méthode de brossage pour améliorer l’efficacité de celui-ci.

22h55 : avant de vous coucher vous éteignez l’intégralité des ouvrants et des luminaires d’un seul geste car votre domicile a bien entendu été conçu et optimisé à cet effet.

image3
Voici un aperçu de ce que pourrait être votre quotidien si vous le souhaitez car tous les produits cités sont bien commercialisés.

Et vous, que pensez-vous de ces produits ? Seriez-vous intéressés à les relier un jour à votre domicile ? SI vous souhaitez tester de nouveaux produits innovants, restez connectés !

Source de l’article : http://www.leprogres.fr/lifestyle/2018/04/02/maison-connectee-de-la-science-fiction

Un look insolite pour une caméra de sécurité ? Chouette idée !

uloLes particuliers mais aussi les entreprises s’intéressent beaucoup à la sécurité connectée et plus particulièrement aux caméras connectées. Il est toujours rassurant de pouvoir surveiller, contrôler sa maison à distance. Toutefois, les caméras se ressemblent toutes et manquent souvent d’originalité. Vous avez envie de vous différencier et n’aimez pas le design des caméras traditionnelles ? Laissez-nous vous présenter Ulo et Branto.

La chouette Ulo veille sur votre maison !

ulo2

Qui ne craquerait pas pour cette petite chouette si mignonne ? Ulo est prête à vous attendrir grâce à son design et ses multiples expressions que vous pourrez personnaliser depuis sa page web ou l’application mobile. Selon son créateur, la particularité d’ULO est “qu’elle crée un lien unique avec le consommateur et établit une nouvelle forme de communication, naturelle et intuitive.”

Ulo agit comme un véritable être vivant. Par exemple, Ulo est fatiguée quand la batterie est faible, elle cligne des yeux lorsque l’on prend une photo, et plisse les yeux lorsque quelqu’un consulte la caméra en direct. Il se dit qu’elle vous suivrait même du regard si vous passez devant elle pour veiller sur vous.

Ulo est compatible avec IOS et Android.

Branto, la caméra Disco Fever

Branto

Ne vous fiez pas aux apparences, cet objet aux allures d’une boule disco rétro est bien une caméra de sécurité 360° mais ce n’est pas tout. Elle peut également gérer les autres objets connectés de votre maison et diffuser de la musique. Elle dispose d’un détecteur de mouvement et d’une batterie interne d’une autonomie de 16 heures, ce qui lui la rend capable de fonctionner de jour comme de nuit et de résister aux coupures de courant. Les vidéos et photos enregistrées sont en HD et peuvent être envoyés à votre smartphone en un instant grâce à la 3G. Depuis ce dernier vous pouvez diriger l’œil de la caméra pour enregistrer ce que vous voulez ou encore sélectionner la musique qui sera diffusée. Il a pour ambition de devenir une vraie télécommande qui actionnera tous les autres objets connectés.

Et vous, seriez-vous prêts à installer une caméra connectée originale chez vous ? Nous aborderons bientôt le sujet avec vous alors restez connectés !

Source de l’article : https://www.objetconnecte.net/camera-de-securite-insolite/

MOIS ANTI-TABAC : 5 OBJETS CONNECTÉS POUR VOUS AIDER À ARRÊTER DE FUMER

Visu article

 

Pour la deuxième fois consécutive en France, le mois de novembre est placé sous le signe de l’arrêt du tabac. Puisque chez EDF Pulse & You nous sommes attentifs à votre bien-être, nous vous proposons de découvrir ces 5 objets connectés qui vous aident à arrêter la cigarette.

JICC est un briquet connecté avec une application qui permet de programmer les moments où l’on peut utiliser son briquet, paramétrer le nombre maximum de cigarettes à allumer par jour et même partager ses données à son médecin traitant.

Un autre briquet connecté, Quitbit, permet de veiller sur sa consommation de tabac et de se définir des objectifs pour arrêter de fumer. L’utilisateur peut également voir les économies qu’il fait quand il réduit ou arrête sa consommation.

Smartstop, le patch anti-tabac connecté, diffuse des doses personnalisées de nicotine dans le corps de l’utilisateur. Le consommateur peut en effet ajuster sa contenance de nicotine et anticiper la sensation de manque grâce à des cartouches jetables.

Pas exactement un objet connecté, SmokeWatchers est un réseau social qui s’adresse aux fumeurs et vapoteurs en tout genre. Il permet aux utilisateurs d’être accompagné par un coach virtuel et d’avoir accès à une communauté de professionnels de la santé, de coachs et d’anciens fumeurs.

Enovap est LA cigarette électronique pour gérer sa dose de nicotine et enregistrer des données qui vous aident à analyser vos habitudes et anticiper vos besoins.

Source de l’article : https://www.objetconnecte.net/mois-sans-tabac-cigarette-antitabac-top-5-objets-connectes-arreter-fumer-0611/

 

QUELS SCÉNARIOS POUR LA MAISON CONNECTÉE DE DEMAIN : DÉJÀ À MI-CHEMIN !

La domotique est un domaine en pleine expansion et vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir intégrer des objets connectés dans votre maison. Nous en avons conscience et c’est pourquoi nous vous avons proposé d’échanger sur ce sujet avec nous sur la plateforme. Pour accéder à la campagne, c’est par ici.

Capture d’écran 2017-09-18 à 14.26.15

Le projet commencé en juillet dernier comptabilise déjà plus de 440 remarques et vous êtes plus de 100 à avoir répondu à nos nombreuses questions… Nous partageons aujourd’hui quelques éléments structurants.

Le chauffage automatique pour le confort

De toutes les solutions évoquées dans le sondage, celles qui ont eu le plus de succès sont celles liées au chauffage et à la climatisation automatiques. Vous avez également donné des idées pour compléter ce sujet.

Chauffage Chauffage2 Chauffage3

En dehors de la maison

Même si le thème était la “maison” connectée, certains d’entre vous ont été très créatifs et ont proposé des idées de solutions pour des situations qui prennent place au-delà de la porte d’entrée.

En dehors de la maison

La sécurité pour nos proches

Pour la plupart d’entre vous, la sécurité est un des points majeurs de ce projet et inclure les objets connectés dans le système de sécurité de sa maison est très important.

SécuritéSécurité3Sécurité2